Montants des pensions : des chiffres concrets…

Les attaques successives contre les pensions des fonctionnaires et des personnels de l’enseignement en particulier ont pour conséquences un allongement de la carrière, mais aussi une diminution importante du montant des pensions. Pour mieux appréhender cette diminution, nous avons effectué quelques calculs…

Afin de pouvoir comparer ce qui est comparable, nous avons effectué nos calculs sur base de conditions identiques : pour trois des barèmes appliqués aux
membres du personnel de l’enseignement, nous avons comparé le montant net des pensions avant les réformes et après les réformes déjà d’application et encore à venir.

Ainsi, pour chacun des barèmes, nous avons envisagé une situation « idéale », toujours la même :

  • Entrée en fonction dès la fin des études
  • Carrière exclusivement dans l’enseignement et à temps plein, sans périodes de chômage
  • Pas de service militaire
  • Départ à la pension anticipée à 63 ans
  • Montant net calculé sans personne à charge

Situation 1 – avant les réformes :

  • Augmentations intercalaires à 57 et 58 ans
  • Calcul de la pension sur la moyenne des traitements des 5 dernières années
  • Années d’études prises en compte pour la durée de la carrière
  • Années d’études prises en compte gratuitement pour le calcul du montant de la pension
  • Tantième préférentiel (1/55)
  • Coefficient d’augmentation : 1,05 (il a déjà été réduit : 1,0908 jusqu’en 2016)

Situation 2 – après les réformes :

  • Augmentations intercalaires retardées à 61 et 62 ans
  • Calcul de la pension sur la moyenne des traitements des 10 dernières années
  • Aucune prise en compte des années d’études pour la durée de la carrière
  • Pas de rachat des années d’études pour le calcul du montant de la pension
  • Tantième 1/60
  • Disparition du coefficient d’augmentation

Comparaison entre les deux situations : montant mensuel net de la pension

Barèmes Avant   les réformes Après   les réformes Perte   mensuelle Perte annuelle
301 : AESI au cycle   inférieur, instits., éducateurs.trices, etc. 2.100,11 € 1.942,44 € 157,67 € 1.892,04 €
501 : AESS au cycle supérieur 2.456,92 € 2.197,28 € 259,64 € 3.115,68 €
502 : détenteurs.trices   d’un CAPAES en hautes écoles 2.565,11 € 2.279,44 € 285,67 € 3.428,04 €